Soldes d'Hiver : profitez de -15% avec le code HIVER15
article de blog : temps de decomposition du plastique

Combien de temps met le plastique à se dégrader ?

de lecture - mots

Combien de temps le plastique met-il à se décomposer dans les décharges ? Et qu’en est-il dans la nature ? Dans cet article, vous allez tout apprendre au sujet de la décomposition du plastique.

Au cours des 30 dernières années, la fabrication de produits en plastique a augmenté de plus de 70 % à l'échelle mondiale. Les produits à usage unique tels que les sacs en plastique, les bouteilles en plastique et tous autres emballages en plastique constituent actuellement le plus grand secteur de la fabrication de produits en plastique et de déchets plastiques. Le plastique est très apprécié par les industriels, car il est à la fois flexible et indéformable. Ces attributs en font un matériau idéal pour des produits qui, auparavant, risqués de se casser. C’est le cas notamment pour les bouteilles en verre qui ont été remplacées par ce matériau. Ainsi, la nature durable du plastique signifie aussi qu’il est très difficile à se dégrader dans les décharges et encore plus dans la nature. Dans les décharges, il faut compter plusieurs années pour que ce matériau se décompose. On estime que 55 % du plastique mondial a été mis en décharge au cours du dernier demi-siècle, et la gestion des déchets plastiques est un défi croissant.

Concrètement, combien de temps met le plastique pour se dégrader ? La réponse est 450 ans pour une bouteille en plastique. Ce temps va varier en fonction du type de plastique.

 

Dans cet article vous allez apprendre les informations suivantes :

  • Combien de temps faut-il au plastique pour se dégrader.
  • Qu’est-ce qui arrive au plastique dans les décharges.
  • Quelle est l’efficacité du recyclage du plastique.
  • Comment utiliser moins de plastique tous les jours.

Ne perdons plus de temps et voyons tout cela ensemble !

 

Combien de temps faut-il au plastique pour se dégrader ?

degradation d'une bouteille plastique dans la nature

Les déchets organiques ont la particularité de se décomposer, se biodégrader ou se composter. Ce type de déchet organique est notamment les restes de nourriture, les épluchures, etc.

Or, les produits en plastique ne se décomposent pas, ne se biodégradent pas et ne se compostent pas non plus. Ces trois types de processus dépendent fortement de la capacité des organismes microscopiques (tels que les bactéries) à consommer le produit et donc à décomposer les déchets mis en décharge.

Les produits en plastique sont généralement fabriqués avec des composants chimiques synthétiques comme le polyéthylène téréphtalate (PET). C’est à cause de ces produits chimiques qu’ils ne peuvent pas être consommés par les micro-organismes et donc ne peuvent pas se décomposer facilement.

Ces types de plastiques finissent donc, avec le temps, par se décomposer dans les déchetteries au cours du processus de photo dégradation. Au lieu de se dégrader naturellement avec l’aide des organismes vivants, le rayonnement ultraviolet (UV) du soleil défait la structure chimique du plastique pour décomposer une grande unité de plastique en morceaux de plus en plus petits au fil du temps.

Étant donné la nature résistante des produits chimiques comme le PET, ce processus de décomposition progressive peut prendre de très nombreuses années. Les bouteilles en plastique, par exemple, sont estimées à environ 450 ans pour se décomposer dans une décharge.

 

Qu'arrive-t-il au plastique dans les déchetteries ?

dechetterie dans la nature pollution

Une fois que les déchets plastiques arrivent dans une décharge, ils peuvent être soumis à une photo dégradation, à condition que la lumière du soleil puisse atteindre le plastique. Les décharges sont construites de manière à maximiser la surface de remplissage quotidien et la longévité des décharges. Pour se faire, les zones de la décharge sont compactées, recouvertes d'une couche de terre et recompactées à nouveau chaque jour pour faire place aux déchets du lendemain.

En fin de compte, cela crée un environnement où peu de lumière du soleil peut atteindre les plastiques mis au rebut pour encourager la photo dégradation. Ce mécanisme de gestion des déchets plastique contribue, au contraire, à l’allongement de la dégradation des déchets plastique.

Cependant, tous les déchets plastiques ne finissent pas dans les déchetteries.

 

Le plastique dans les océans

plastique dans les oceans bouteille en palstique

En raison de la mauvaise gestion des déchetteries et des déchets, on estime que 3 % des déchets plastiques atteignent chaque année les océans de la planète. Dans les eaux chaudes des océans, les plastiques peuvent subir une photo dégradation plus rapide. Toutefois, cela cause des dommages irréparables à l'environnement. Lorsque les plastiques se décomposent en petits morceaux, ils produisent de petits morceaux de plastique (moins de 5 mm de long) appelés "microplastiques". Ces derniers sont souvent confondus avec de la nourriture par les animaux marins et les oiseaux. De plus, ces microplastiques atteignent de plus en plus les sources d’eau potable, qui en plus de causer des dégâts à la faune et la flore, pourrait nuire encore plus à l’Homme.

 

La pollution des océans par le plastique

tortue plastique dans les oceans pollution

La pollution des océans est un grand problème, libérant des produits toxiques. Par exemple, le bisphénol A, aussi connu sous le nom de BPA, est très souvent utilisé pour produire de nombreux produits en plastique. Le BPA est un réel problème, car il pollue nos océans, et c’est un élément chimique dangereux pour la santé humaine. Et ce qui est incroyable est que l’on retrouve cet élément dans de très nombreux produits du quotidien. Il a notamment été prouvé que ce type d’agent chimique pouvait perturber les fonctions hormonales et nuire à la reproduction, que ce soit pour l’homme ou la faune.

 

Quelle est l'efficacité actuelle du recyclage des plastiques ?

Ces dernières décennies, de nombreux mouvements écologiques se sont développés avec un slogan très connu « réduire, réutiliser, recycler ». Il est demandé à ce que les produits à usage unique tels que le verre ou le plastique soit recyclé. Toutefois, il s’avère que seulement 20% de ces produits à usages uniques sont recyclés.

Et le pire dans tout cela est que de nombreux consommateurs portent maintenant attention au recyclage. Toutefois, même si le produit est mis au recyclage, il n’est pas forcément recyclé par le traitement des déchets et peut quand même se retrouver dans les déchetteries ou les océans …

Voyons un peu plus en détail ces différentes raisons.

 

La contamination des flux de recyclage par le plastique

contamination dechetterie pollution

Il arrive très souvent que des produits mis au recyclage soient mal triés, on dira alors que le flux de recyclage a été « contaminé ». De plus, aucun effort n’est fait par les autorités pour trier au mieux les déchets. Les coûts importants liés aux plastiques mal triés et/ou contaminés encouragent leur mise en décharge.

 

Incapacité à répondre à la demande de recyclage

symbole recyclage

Chaque produit conçu en plastique est accompagné d’un code. Chaque code trouvé sur les produits en plastique indique quel type de plastique a été utilisé pour fabriquer le produit.

Beaucoup de personnes pensent que le symbole « recyclage » sur les produits signifie que le produit est bon pour être recyclé. Cela est faux ! Ce symbole n’indiquera pas toujours qu’il faut recycler le produit. Nous pouvons par exemple retrouver ce symbole sur les sacs en plastique pour les courses ou bien sur le plastique des aliments surgelés, alors que ce type de plastique ne sera pas facilement recyclable et pourrait même contaminer le flux de recyclage.

 

C’est la raison pour laquelle nous allons vous exposer à la suite de cet article, des alternatives pour pallier à cette pollution. On vous proposera notamment de remplacer votre sac de course en plastique par un sac isotherme qui sera pratique, performant et réutilisable.

 

Jusqu'en 2018, la Chine était le plus grand importateur de plastique au monde et acceptait plus de la moitié des déchets plastiques post-consommation mondiaux pour leur traitement. Cette politique a pris fin en raison des problèmes de gestion récurrents posés par les matériaux contaminés. En conséquence, les grands exportateurs de plastique post-consommation comme les États-Unis et l'Australie luttent pour répondre à la demande de recyclage du plastique. Mais de nombreuses compagnies de traitement des déchets n’acceptent pas le recyclage à cause des coûts. Au lieu de cela, certaines opérations de gestion des déchets ont choisi de détourner automatiquement les plastiques mélangés vers les décharges, les incinérateurs ou les stocks.

 

La qualité des plastiques recyclés

machine pour le recyclage du plastique

De très nombreux plastiques dits « recyclables » sont en réalité très peu recyclables puisqu’il se prêt bien souvent qu’à un seul cycle de recyclage. Vous vous demandez sûrement pourquoi ? Eh bien, le cycle de recyclage dégrade presque totalement la matière plastique, ne laissant pas place à un autre cycle. De ce fait, la plupart des plastiques se retrouvent quand même à la déchetterie ou dans des incinérateurs.

C’est un réel problème qui se pose aujourd’hui, car les déchets plastiques sont croissants et il n’y a aucune solution trouvée pour résoudre le problème de cette pollution. Voyons certains gestes, que chaque personne à son échelle peut faire au quotidien.

 

Comment pouvons-nous faire face à la crise des déchets plastiques ?

Compte tenu des dangers actuels que représentent les déchets plastiques pour l'environnement et la santé et des défis de recyclage associés aux déchets plastiques, il est clair que le monde est en pleine crise écologique.

En plus, selon les prévisions, les déchets plastiques devraient augmenter d'environ 20 % au cours des 30 prochaines années, dont près de la moitié atteindra les déchetteries ou l'environnement. Pour aller de l'avant, il est essentiel d'utiliser le plastique de manière responsable si l'on veut s'attaquer efficacement au problème des déchets plastiques.

La réduction et le remplacement de l'utilisation traditionnelle du plastique constitueront probablement le cœur des stratégies de réduction des déchets plastiques. Des pratiques de consommation actualisées, comme l'échange des sacs en plastique contre des sacs fourre-tout réutilisables et le port de bouteilles d'eau réutilisables au lieu de bouteilles en plastique à usage unique, peuvent contribuer à réduire l'utilisation traditionnelle du plastique.

 

L’utilisation d’un sac isotherme pour remplacer un sac plastique

collection de sac isotherme

Saviez-vous que chaque année c’est 5000 milliards de sacs plastiques qui sont consommés dans le monde ? Soit environ 10 millions de cas chaque minute. Sachant qu’un sac en plastique mettra en moyenne 400 ans pour se décomposer. Ces chiffres font froid dans le dos !

En optant pour un sac isotherme réutilisable, vous dîtes non à la pollution plastique. En plus d’être écologique et d’être utilisé des centaines, voire des milliers de fois, ces sacs sont à la fois cools et élégants. Vous pourrez trouver tout type de sacs isothermes selon vos besoins :

  • Sac isotherme repas
  • Sac à dos isotherme
  • Lunch bag
  • Glacière souple

De plus, ces sacs garderont vos aliments et vos boissons aussi bien au frais qu’au chaud. Découvrez la collection de sac isotherme Healthy Lunch.

 

L’utilisation d’une gourde isotherme réutilisable au lieu d’une bouteille en plastique

collection gourde isotherme en inox

Saviez-vous que 200 milliards de bouteilles en plastique sont consommées chaque année dans le monde ? Et une bouteille en plastique peut mettre entre 100 ans et 1000 ans à se décomposer.

En optant pour une bouteille isotherme ou une gourde isotherme, vous arrêtez de consommer chaque jour des bouteilles en plastique. De plus, ce genre de bouteille est très pratique, car elle gardera vos boissons chaudes pendant 12h et vos boissons fraîches pendant 24h. C’est le type de bouteille isotherme sans BPA idéal pour garder votre café chaud durant toute la matinée et bien plus encore ! Découvrez la collection originale de gourde isotherme Healthy Lunch.

 

Qui est Healthy Lunch ?

Healthy Lunch a vu le jour en 2017 à la suite d’un voyage au Japon fait par les deux frères jumeaux, Kevin et Romain. Ils se sont rendu compte que le plastique n’était pas vu, ni traité de la même façon dans ce pays. En effet, les produits plastiques à usage unique ont été bannis par de nombreuses personnes. À la place, des lunch box, des bouteilles isothermes et des sacs isothermes étaient utilisés.

En revenant en France leur mission était claire : offrir le kit de repas nomade à tous les Français avec pour mission de réduire drastiquement la consommation quotidienne du plastique à usage unique.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés