SOLDES D'HIVER | PROFITEZ DE -10% SUR TOUTE LA BOUTIQUE | FIN DE L'OFFRE LE 23/01 | CODE : HIVER22
comment transporter sa nourriture dans un avion

Comment transporter sa nourriture dans un avion ? (Etats-Unis et Canada)

de lecture - mots

Peut-on emporter de la nourriture dans un avion ? C'est une question que nous nous sommes tous posée, que nous essayions de ramener illégalement un mets local ou que nous ayons tout simplement oublié de la charcuterie dans notre bagage à main jusqu'à ce que nous soyons dans la file d'attente de la sécurité. De plus, nous porterons aussi notre attention sur les demandes de Visa.

La réponse est simple : oui, vous pouvez emporter à peu près n'importe quel type d'aliment solide dans un avion. Toutefois, vous aurez pourriez avoir des problèmes pour les aliments qui sont proches de la consistance d’un liquide et selon les quantités que vous transportez.

Par ailleurs, notez que même si un produit alimentaire est généralement autorisé, il peut faire l'objet d'un contrôle supplémentaire ou ne pas être autorisé à passer la douane s'il déclenche une alarme pendant le processus de contrôle, s'il semble avoir été manipulé ou s'il pose d'autres problèmes de sécurité.

Voici tout ce que nous allons voir dans cet article de blog :

  • Quelle nourriture peut-on transporter dans un avion : États-Unis et Canada
  • Voyager au Canada : l’AVE
  • Voyager aux États-Unis : l’ETSA

Ne perdons plus de temps et voyons ces points ensemble !

nourriture avion

Quelle nourriture peut-on transporter (ou non) dans un avion ?

Cette question est souvent délicate et nous ne savons pas exactement la nourriture que nous pouvons emporter avec nous durant notre vol. Cela dépendra de la manière dont vous transportez votre nourriture : en soute ou en cabine.

Si vous transportez votre nourriture en soute, vous pourrez emporter n’importe quel aliment (liquide ou solide). Toutefois, vous devrez respecter les exigences douanières en fonction des restrictions en vigueur. Pour cela, rendez-vous sur les sites gouvernementaux du pays en question et vous aurez toutes les réponses à vos questions à ce sujet. Par exemple, pour un voyage aux États-Unis, vous pouvez vous renseigner directement en suivant ce lien : transport de la nourriture aux États-Unis.

Pour ce qui est du transport de sa nourriture en cabine, que vous utilisiez un sac isotherme ou non, vous devrez la plupart du temps suivre la règle des 3-1-1. Cette règle nous indique ce qui suit : pour savoir si votre nourriture répond aux exigences de la sécurité aéroportuaire, il suffit de suivre quelques directives simples. Si vous pouvez la renverser, l'étaler, la vaporiser, ou la verser, alors votre nourriture sera considérée comme un liquide ou un gel. Cela signifie qu'il tombe sous le coup de la règle des liquides 3-1-1, qui stipule que tout liquide, gel, crème, aérosol ou pâte dans un bagage à main doit peser moins de 30 grammes et tenir dans un sac refermable de la taille d'un quart de litre (un seul sac de ce type est autorisé par passager).

Pour vous donner un peu plus de détails sur cela, voyons quelques catégories d’aliments ensemble.

lunch box pour repas en avion

1. Aliments à tartiner et fromage

Si un fromage ou un autre aliment est tartinable, comme le fromage à la crème, le beurre de cacahuète ou le Nutella, voyager avec lui dans votre bagage à main implique de respecter la règle des 3-1-1 pour les liquides expliqués ci-dessus (sauf s'il est dans un sandwich, auquel cas tout devrait bien se passer). Le fromage solide, le chocolat solide et les cacahuètes solides sont considérés comme des en-cas secs et peuvent être transportés dans votre bagage à main sans limites, à condition que votre sac ne dépasse pas les limites de poids et de taille autorisées par la compagnie aérienne.

2. Articles en conserve ou en bouteille

La sauce aux champignons peut faire partie intégrante d'un repas de fête, mais à moins que vous ne l'ayez transvasée dans une bouteille de 100ml ou moins, sa consistance gélatineuse la place trop loin dans le domaine liquide pour être autorisée dans un bagage à main. Les boîtes de sauce, ainsi que d'autres aliments tout aussi gélatineux et coulants, doivent être placées dans les bagages enregistrés pour la soute. Il s'agit notamment des sauces, des contenants de glaçage, des confitures, des gelées, du beurre mou, du miel, des sirops, de la salsa, des trempettes, des tartinades, des soupes, des puddings, des vinaigrettes et d'autres aliments qui y ressemblent, comme la moutarde ou le houmous, qui sont respectivement considérés comme des tartinades et des trempettes.

Comme toujours, les boissons alcoolisées et autres liquides sont autorisés dans votre bagage à main, à condition qu'ils soient dans des contenants de 100ml ou moins, et que le tout rentre dans le sac transparent de format quart de litre.

3. Fruits de mer et viandes

Les viandes, qu'elles soient cuites, crues, entières ou en tranches, peuvent être transportées à bord de votre avion. Néanmoins, faites preuve de courtoisie lorsque vous voyagez avec de la viande et scellez-la bien, afin de contenir les odeurs et les jus. Prévoyez des matériaux d'emballage supplémentaires, au cas où. Les œufs sont également autorisés à bord, et il n'est même pas nécessaire qu'ils soient cuits durs, mais là encore, l'emballage est crucial. Pour être sûr de transporter votre nourriture dans la boîte à repas parfaite, vous pouvez découvrir notre collection de lunch box ou tous nos modèles vous permettront de transporter convenablement votre nourriture en voyage.

Comme nous l'avons découvert en 2017 lorsque la TSA a trouvé (et autorisé) un homard de 20 livres dans un bagage, les crustacés à pinces et autres fruits de mer congelés sont autorisés en tant que bagage à main ou en soute, avec un emballage approprié. Certains aéroports, comme ceux de Boston et d'Halifax, vendent même des boîtes de homards prêtes à voler, pouvant en contenir jusqu'à dix et les emballer avec des sacs de petits pois congelés au lieu de blocs de glace ou de gel.

Toutefois, portez votre attention sur les restrictions douanières en fonction de votre destination.

lunch box avion

4. Tartes et gâteaux

Emporter une tarte ou un gâteau fraîchement cuit dans l'avion peut inciter les agents de la douane à faire une petite blague sur les tests de goût, mais sucreries sont autorisées en tant que bagages à main, qu'ils soient entiers ou en tranches. Les tartes aux pommes, les petits gâteaux, les brownies, les beignets (fourrés ou non), les biscuits, le pain d'épice, les mélanges secs pour pâtisserie et même les gâteaux aux fruits peuvent être transportés en cabine. Cependant, ils sont considérés comme des bagages à main et on vous demandera peut-être de les placer sous le siège devant vous plutôt que dans le compartiment supérieur.

Notez que les sucreries doivent toujours passer par la machine à rayons X au contrôle de sécurité, et les agents de la TSA détermineront rapidement s'il y a quelque chose de plus dangereux que de la ganache au centre de ces truffes.

 

Maintenant que nous avons vu les exigences concernant le transport de votre nourriture, nous allons nous pencher sur une autre considération importante : n’oubliez pas de demander un visa ! Avant de partir aux États-Unis ou au Canada, cette étape sera cruciale.

Voyager au Canada : l’AVE

voyage canada

Cette autorisation temporaire vous permettra de voyager sereinement au Canada. Toutefois, vous avez peut-être des questions à ce sujet et nous allons tenter d’y répondre.

Qu’est-ce que l’AVE ?

L’AVE est une abréviation signifiant « Autorisation de Voyage Electronique ». Cette autorisation n’est pas physique, mais, comme son nom l’indique, est électronique et vous sera octroyé par courriel. Chaque demande est traitée par Immigration Canada et vous sera accordée selon quelques critères. Rassurez-vous, si vous n’êtes pas considéré comme un risque pour la sécurité du pays, cette autorisation vous sera délivrée rapidement.

L’AVE devra être demandé pour tout voyage : vacance, voyage d’affaires, visite de la famille ou amis.

Notez que cette autorisation est nécessaire et obligatoire pour embarquer dans un vol en direction du Canada. En effet, la compagnie aérienne vous demandera ce document à l’aéroport.

Les conditions et la période de validité de l’AVE

Toutes les conditions de validité de cette autorisation sont détaillées sur le site du gouvernement canadien. Notez que cette dernière sera valide pour une période de 5 ans.

La demande d’AVE Canada n’est autorisée que si vous remplissez ces conditions :

  • Vous êtes ressortissant d’un pays européen, comme la France ou la Belgique, ou de l’un de ces autres pays
  • Vous vous rendez au Canada pour des vacances, des études, un voyage d’affaires ou en transit
  • Vous ne vous engagez pas dans une relation de travail avec une organisation canadienne
  • Vous ne représentez pas un risque pour la sécurité ou la santé publique
  • Vous respectez les règles de prévention du coronavirus au Canada
  • Vous n’avez pas commis de crime ou violé une loi sur l’immigration ou les visas
  • À votre arrivée, vous convainquez l’ASFC que vous et les membres de votre famille remplissez toutes les conditions requises

Comment demander une AVE ?

Pour toute demande d’AVE Canada, nous vous redirigeons vers la vidéo suivante :

Voyager aux États-Unis : l’ETSA

voyage etats unis

Tout comme l’AVE, l’ETSA est une autorisation de voyage obligatoire si vous vous rendez aux États-Unis.

Qu’est-ce que l’ETSA ?

L’ETSA signifie en anglais « Electronic System for Travel Authorization ». Comme son nom l’indique, ce document n’est pas physique, mais électronique et il vous sera envoyé par courriel. Cette autorisation vous sera demandée avant de monter à bord d’un avion et assurera aux États-Unis que vous n’êtes pas une menace pour sa sécurité intérieure.

L’ETSA est valable pour une durée de deux ans à compter de sa date d’attribution. Durant sa période de validité, vous pourrez voyager en nombre illimité pour ce qui est des voyages touristiques ou affaires. Toutefois, chaque séjour ne pourra pas excéder 90 jours consécutifs et inclut toute visite intermédiaire au Canada, au Mexique ou dans les îles Caraïbes.

Pour obtenir cette autorisation (visa), les diverses méthodes de paiement sont les mêmes que pour l’AVE. Vous pourrez payer par voie électronique simplement et rapidement.

 

Nous vous remercions pour votre lecture et nous espérons avoir répondu à vos interrogations. Pour plus de détails, rendez-vous sur les sites gouvernementaux du pays que vous allez visiter.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Inscrivez-vous et obtenez 10% de réduction immédiate.